FAQ

J’ai été accusé(e) d’un acte de violence conjugale physique et on m’a imposé la condition de ne pas communiquer directement ou indirectement avec mon/ma conjoint(e). Mais il/elle continue à essayer de me contacter. Que puis-je faire ?

Il est important de remarquer que la personne qui fait face aux accusations est celle à qui on a imposé les conditions de ne pas communiquer avec son conjoint(e). Cela signifie que si vous êtes accusé(e), vous ne pouvez pas décrocher le téléphone et parler à votre partenaire.

Si votre partenaire vous contacte par téléphone, messages textes ou autres médias sociaux, NE lui parlez PAS, car vous pourriez être accusé(e) de violation. Si votre partenaire vous contacte, ne dites RIEN. Raccrochez, partez, ne répondez pas à ses messages textes ou communications par le biais de médias sociaux. Conservez ces messages et transmettez-les à votre avocat, car ils pourraient être utiles au moment de comparaître devant le tribunal.

La meilleure des choses à faire si votre partenaire tente activement de communiquer avec vous est de contacter la police. Vous devriez informer la police que votre partenaire vous a contacté(e) et que vous voulez qu’il/elle cesse immédiatement. En général, la police contactera votre partenaire et lui intimera de ne plus vous contacter.

Il est important de vous souvenir que vous pourriez être en danger si vous communiquez avec votre partenaire. Si vous ne voulez pas reprendre contact, signalez qu’une communication a eu lieu à la police et gardez les preuves indiquant que votre conjoint(e) a tenté de communiquer avec vous.

Filed Under
Violence conjugale

FAQ